Le traitement de canal

Le traitement de canal

Un traitement d’endodontie

Le traitement de canal, aussi appelé traitement endodontique, est nécessaire quand la pulpe de la dent est infectée suite à une carie importante, des fissures à l’émail ou un traumatisme (choc). Si la pulpe enflammée ou infectée n’est pas traitée, cela peut causer des douleurs ou conduire à un abcès.

Ce traitement consiste donc à enlever la pulpe infectée des canaux où elle loge, à désinfecter tout le système de canaux de la dent, à élargir le canal principal et à obturer le réseau canalaire (remplir et sceller). La dent est ensuite reconstituée soit avec une obturation coronaire ou une couronne.

 

Quand doit-on procéder au traitement de canal?

  • Lorsque la carie atteint la pulpe;
  • Lorsque la restauration d’une dent suite à une carie ou fracture exige d’être trop près du nerf;
  • Lorsque la dent réagit mal à un traumatisme et qu’il en résulte une pulpite irréversible;
  • Lorsque la dent est nécrosée.

Il faut traiter la dent infectée rapidement

Il est très important de traiter une dent dont la pulpe est atteinte. En plus de causer une douleur importante, l’infection peut se transformer en abcès ou se propager au reste du corps, portant ainsi sévèrement atteinte à votre santé. Si vous ne choisissez pas le traitement de canal, l’extraction de la dent infectieuse est une autre option qui permettra de drainer et d’éliminer l’infection, tout en éliminant le risque de propagation.

Mais pourquoi vouloir garder à tout prix une dent qui n’est plus viable?

Sachez que même dévitalisée, une dent assure tout de même plusieurs fonctions : la mastication, le maintien et la position de votre dentition et la préservation de l’os de votre mâchoire. En effet, en étant présentes, les dents stimulent les tissus et muscles de votre bouche et fortifient la structure osseuse qui soutient le tout. Avec l’âge, nous perdons tous une certaine quantité d’os de la mâchoire et cette perte est accélérée lorsqu’aucune stimulation de nos dents n’est produite.

Qu’est-ce qui influence le coût du traitement de canal?

Tout d’abord, à l’intérieur de chacune de vos dents se trouve la pulpe, un ensemble de vaisseaux et de terminaisons nerveuses. La pulpe est localisée au centre de la couronne de la dent et se prolonge dans chacune des racines, à l’intérieur de fins canaux. Il y a de un à quatre canaux par dent. Le coût du traitement de canal dépend donc du nombre de canaux de la dent. Pour une dent antérieure (ne présentant qu’un canal) il s’élèvera à 462.00$ tandis que pour une molaire à quatre canaux, il peut atteindre 980.00$ (selon le guide des tarifs de l’ACDQ de 2015).

Le coût du traitement de canal chez un dentiste généraliste comprend les actes suivants, répartis sur un ou plusieurs rendez-vous :

  • le plan de traitement;
  • les actes cliniques (nettoyage, mise en forme des canaux et obturation canalaire);
  • les radiographies.

Le coût du traitement de canal exclut toutefois la restauration finale de la dent. Il faudra donc y ajouter le coût d’une restauration en amalgame ou en composite.

Les instruments utilisés pour le traitement de canal

Les instruments nécessaires à cette procédure sont semblables chez la majorité des dentistes généralistes. Chez un endodontiste (le spécialiste des traitements de canaux), les instruments et équipements peuvent différer.

Comme pour la plupart des traitements dentaires, certains instruments sont incontournables :

  • aspirateur à salive;
  • pistolet eau/air;
  • fraise dentaire et turbines;
  • digues et composantes;
  • anesthésie.

Le dentiste utilise aussi des instruments de précision et des matériaux à la fine pointe de la technologie lors du traitement de canal.  Le schéma ci-contre présente les principales étapes du traitement et certains instruments utilisés durant la procédure.

Est-ce que le traitement de canal est douloureux?

Contrairement à certaines croyances, le traitement de canal n’est pas douloureux en lui-même. Une anesthésie adéquate est très importante car ce type de traitement requiert une durée appréciable qui est parfois répartie sur plus d’un rendez-vous. Le protocole et les procédures pour l’anesthésie demeurent les mêmes que pour toute autre intervention de dentisterie opératoire.

Endodontie

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).